Imprimer

Savoir innover comme Walt Disney : apprendre à être critique !

Rédigé par Brigitte Roujol

Nous avons vu dans les précédentes parties de ce dossier dossier "Comment Walt Disney innovait" que pour concrétiser ses idées, Walt Disney utilisait trois aspects complémentaires de lui-même : son côté rêveur, son côté réaliste et son côté critique…

Vous vous étiez probablement dit, "C'est bien gentil tout cela mais... Comment mieux rêver ? Comment mieux réaliser ? Comment mieux critiquer ? "

C'est pourquoi nous vous avions présenté dans nos précédents articles comment mieux rêver, puis comment mieux réaliser à la façon Disney.... Abordons maintenant comment Disney se comportait dans son côté critique.



Disney s’impliquait intensément dans son travail… et à en croire ses dessinateurs, son jugement critique était plutôt intense…

Ils avaient surnommé la salle de projection dans laquelle leur travail était visionné pour la première fois, la « boîte à transpirer ».

Que faisait le Disney critique dans la « boite à transpirer » ? Eh bien, ce n’était plus les idées neuves et les explorations innovantes qui l’intéressaient, c’était maintenant le produit..



Le Disney critique s’intéresse au produit, encore au produit et qu’au produit.

Qu’est-ce que cela voulait dire concrètement de s’intéresser uniquement au produit. ?

Un de ses collaborateurs nous explique :

« Il ne ménageait jamais les sentiments, parce qu’il s’intéressait au produit, et non à qui avait eu la meilleure idée, avait émis une suggestion médiocre ou s’était attendu à des applaudissements. »

En fait, les studios Disney furent les premiers à consacrer du temps et de l’argent à filmer les premiers dessins en noirs et blancs de leurs animateurs et à les évaluer .

Walt Disney nous dit :

" Je trouve stupéfiant que nous soyons le premier groupe d’animateurs, qui ait eu la chance d’étudier son propre travail et de corriger ses erreurs avant qu’elles n’apparaissent à l’écran. Chaque plan d’animation brute était projeté à l ’écran pour analyse, et chaque plan était dessiné et redessiné jusqu ’à ce que nous puissions dire : « on ne peut pas faire mieux ». Nous étions devenus des perfectionnistes, et comme rien n ’est jamais parfait dans ce domaine, nous étions perpétuellement insatisfaits."


En fait, dans la position du critique, c’est comme si Disney regardait son projet d’une troisième position.

Sur des photos, on peut voir Disney en train de faire des visites de contrôle d’un de ses parcs d’attraction.

Dans cette troisième position, il observe la scène avec recul et détachement.
Il est observateur. Il se met à la place de son client


Pour faire comme Disney, vous devez donc dans la phase critique :

- chercher à éviter les problèmes,
- chercher à garantir la qualité,
- appliquer des critères d’évaluation,
- vérifier que les idées ou le plan se tiennent
- vous extraire du projet et le voir d’un autre regard,
- adopter le point de vue du consommateur.


L'anecdote : Disney aux Pirates des Caraïbes"

Il y a une anecdote intéressante qui illustre bien le Disney Critique. Disney est en train de faire une inspection de dernière minute du parcours « Pirates des Caraïbes » à Disneyland.

Lorsqu’il arrive à la scène évoquant la Nouvelle Orléans, c’est la catastrophe, il manque quelque chose.. Mais quoi ?

Pourtant tout y est… Alors il convoque tous les collaborateurs qu’il peut trouver, serveurs de restaurants, techniciens, balayeurs....

Il leur demande « Est-ce que cela a l’air ressemblant ? » Mais tout y est… Les costumes, la végétation de là-bas, les bâtiments, jusqu’aux balcons en fer forgés.

Il leur demande alors « Entend-on ce que l’on devrait entendre ? ». Mais la sono est criante de vérité, tout y est : la musique, le bruit des bateaux, les bruits des gens, des animaux…

Il leur demande alors « Ressent-on la bonne ambiance ? » Mais tout y est, l’hygrométrie et le réglage de la température créent une nuit étouffante de la Nouvelle Orléans.

Il leur demande alors « Est-ce les odeurs sont ressemblantes ? »
mais tout y est, l’installation mélange les parfums épicés de la cuisine cajun avec les odeurs de poudre à fusil, de marécage et d’eau saumâtre…

Mais alors que manque-t-il ? C’est à ce moment qu’un balayeur lui dit « Monsieur Disney, par une belle nuit d’été comme cela, il devrait y avoir les vers luisants. »

C’était la réponse… Disney fit donc venir à grands frais des vers luisants jusqu’à ce qu’il puisse construire un dispositif pour les imiter.


Dans cette anecdote où il joue le rôle du critique, Walt Disney mixte plusieurs méthodes dont certaines sont empruntées à ses autres parties, le rêveur, le réaliste.

- Vous aurez relevé qu’il utilise une vision pluri-sensorielle.

- Il se met à la place d’autrui, à savoir son client.

- Il aborde les différents aspects de manière séquentielle comme dans un story-board.

- Pour structurer sa réflexion, il se pose des questions.


Pour aller plus loin
Accès à la bibliographie et au dossier complet


Brigitte Roujol, l'auteur de cet article, développe aujourd’hui ses activités vers le coaching d’innovateurs et d’équipes innovantes, ainsi que l’innovation appliquée aux Ressources Humaines.

Elle propose des formations alliant coaching et créativité, notamment un atelier d'une journée sur la stratégie Disney et deux jours de formation sur la créativité appliquée au coaching, dans le cadre du Centre Iris, premier centre entièrement dédié à la formation à la créativité et l'innovation...

En remplissant le formulaire ci-dessous, vous recevrez par mail automatisé le dossier complet (compilation des articles sur Disney) agrémenté de photos illustratives ainsi le descriptif des formations proposées.




Auteur de l'article : Brigitte Roujol

Coach et consultante, Brigitte Roujol a trois champs d'études privilégiés, le management de la créativité et l'innovation, l'apport des NTIC dans l'accompagnement du changement et l'actualisation du potentiel humain.

Son profil de coach
Ses coordonnées
Ses autres articles

Son offre de service

Cet article est un extrait d'un des 32 modules de e-learning écrits et médiatisés par Brigitte Roujol pour la société CrossKnowledge, le leader du e-learning en management.

Brigitte Roujol est fondatrice de Coaching Avenue
www.coachingavenue.com
Portail et Annuaire du Coaching Francophone


********************************

Les consultants de Coaching Avenue accompagnent les individus et les organisations en phase de changement ou de développement.

Vous pouvez contacter directement le coach ayant attiré votre attention par ses écrits ou faire une recherche selon vos critères dans l'annuaire.
Cliquez ici pour en savoir plus

Si nécessaire, Coaching Avenue, peut intervenir comme interlocuteur unique pour coordonner une intervention plus complexe d'accompagnement du changement ou vous conseiller dans votre recherche de consultants.
Cliquez ici pour en savoir plus

*********************************