Imprimer

Savoir innover comme Walt Disney : savoir concilier trois aspects si différents, le rêveur, le réaliste, le critique

Rédigé par Brigitte Roujol

Nous avons vu dans les précédentes parties de ce dossier "Comment Walt Disney innovait" que pour concrétiser ses idées, Walt Disney utilisait trois aspects complémentaires de lui-même.

Son côté rêveur,
son côté réaliste
et son côté critique…

Mais il reste un problème de taille à élucider : comment diable Walt Disney arrivait-il à concilier ces trois aspects si différents ?



Il faut bien reconnaître que cette complémentarité idéale a souvent du mal à fonctionner en pratique.

Dans un projet individuel, il arrive fréquemment que vos parties rêveur et critique se sabotent entre elles.

Lorsque le rêveur qui est en vous, a une brillante idée… « Tiens cela serait bien si je présentais ce dossier de cette manière », le critique s’empresse d’intervenir par une petite voix interne qui vous dit « Tu n’y pense pas, le boss s’est moqué de ta dernière présentation que tu voulais novatrice… Tu cours encore à la catastrophe ».

Résultat, vous ne faites rien. Et conclusion, vous vous auto-censurez.



Cette complémentarité a également du mal à fonctionner en équipe.

Vous avez probablement des tas de souvenirs cuisants à nous raconter, où vous étiez créatif et où un critique, votre patron ou votre collègue n’a vu que des défauts à votre projet et l’a empêché de voir le jour.

Prenons l’exemple d’une réunion typique où le rêveur, le réaliste et le critique se retrouvent. Voilà ce qui se passe en général.

Le rêveur propose quelque chose, « Tiens , j’ai une idée ».

Le critique réagit brutalement «Cette idée est stupide ».

Le rêveur rétorque « Ah toi alors, toujours le même ».

Ils entrent en conflit jusqu’à ce que le réaliste intervienne et dise « Nous n’avons plus de temps » .

Tous repartent alors avec une impression de gâchis.



Alors, comment éviter ce gâchis ? Comment les faire travailler main dans la main ?

Ce sont les questions que s’est posé Robert Dilts, le chercheur qui a analysé le processus créatif de Disney. Il s’est dit que si Walt Disney a fait preuve d’un tel génie, c’est qu’il devait avoir trouvé un moyen d’activer ces trois personnalités tout en les empêchant de se confronter.



D’après Robert Dilts, l’une des caractéristiques les plus communes du génie réside dans sa capacité à aborder un même sujet selon plusieurs points de vue.

Comme nous l’avons vu, Walt Disney utilise une position différente pour chaque personnalité qu’il endossait : le rêveur, le réaliste, le critique.

Il savait être lui-même.

Il savait également s’identifier à une autre personne et ressentir ce que cette autre personne pouvait ressentir.

Il savait s’identifier à ses personnages et se mettre à la place de ses clients.

Il savait également prendre du recul et regarder la situation de manière détachée.

Chercher à obtenir, comme Disney, une triple description de votre projet vous donnera des renseignements importants que l ’adoption d’un point de vue unique aurait pu conduire à négliger.



Pour faciliter cette triple description, Walt Disney abordait le processus de concrétisation des idées de manière séquentielle.

Dans un premier temps, il était d’abord rêveur …et que rêveur.

Puis dans un deuxième temps, il était réaliste…. et uniquement réaliste.

Puis dans un troisième temps, il était critique… et uniquement critique

Le cheminement se faisait dans l’ordre : rêveur, réaliste puis critique.

Les remarques du critique repassaient chez le rêveur qui se remettait à imaginer et à rêver.

Le résultat final est ainsi obtenu par approximations successives.

En fonctionnant de cette manière séquentielle et par approximations successives, les états de rêveur, de réaliste ou de critique s’exprimaient pleinement sans interférer sur le mode de pensée des autres.



Pour renforcer ce processus séquentiel, Walt Disney avait séparé les espaces d’expressions.

Il avait en effet réparti dans l’espace les différents processus pour éviter qu’ils interfèrent ou ne se contaminent.

Il y a trois processus différents et donc trois lieux d’expression différents.

Le Walt Disney rêveur imaginait des mondes nouveaux dans une petite pièce couvertes de dessins sur les murs.

Le réaliste s’exprimait devant la planche à dessin.

Le critique avait sa « boîte à transpirer.


Idéalement, il vous faudrait imiter Disney et donc séparer dans l’espace vos différents processus pour éviter qu’ils interfèrent ou ne se contaminent.

Votre lieu d’expression du rêveur qui sommeille en vous pourrait être par exemple la cafétéria, ou chez vous ou un lieu inspirant…

Votre lieu d’expression du réaliste pourrait être votre bureau.

Votre lieu d ’expression du critique pourrait être la salle de réunion.

A vous de voir ce qui vous conviendrait le mieux…

Vous aurez ensuite à prendre l’habitude de vous promener d’un lieu à l ’autre pour créer une sorte de cheminement itératif spatial, en relation avec l’avancement de votre réflexion.

Vous pouvez rendre cette approche collective et y impliquer vos collègues ou collaborateurs.



Le secret, c’est d’institutionnaliser ces trois facettes pour montrer leur importance respective et capitaliser sur chacune d’elle.

Pour institutionnaliser la phase créative, Disney avait instauré un système de bonus pour la créativité.

Tout collaborateur qu’il soit dessinateur, techniciens ou jardinier, gagnait 5 dollars de l’époque s’il suggérait un gag utilisé dans un film et recevait 100 dollars de l ’époque si son idée servait de base pour tout un dessin animé.

Pour garantir la qualité de la réalisation et conserver sans cesse son esprit critique, Walt Disney réinvestissait des bénéfices dans un programme d’amélioration continue des processus.

Son objectif , c’est la protection de l’image de marque à travers une qualité sans cesse croissante

Disney était donc un précurseur de la qualité totale et un précurseur de l’entreprise apprenante.


Finalement, Disney était-il un génie ?

Voici ce qu’en pense Disney lui-même.

"Je soutiens que ce n’est pas du génie et que ce n ’est même pas remarquable.
C’est comme cela que l’on construit n ’importe quelle entreprise qui ait du sens :
TRANSPIRATION INTELLIGENCE
et AMOUR DU TRAVAIL" .


Alors essayez-vite sa méthode et dites nous ce que vous en pensez.


Pour aller plus loin
Accès à la bibliographie et au dossier complet


Brigitte Roujol, l'auteur de cet article, développe aujourd’hui ses activités vers le coaching d’innovateurs et d’équipes innovantes, ainsi que l’innovation appliquée aux Ressources Humaines.

Elle propose des formations alliant coaching et créativité, notamment un atelier d'une journée sur la stratégie Disney et deux jours de formation sur la créativité appliquée au coaching, dans le cadre du Centre Iris, premier centre entièrement dédié à la formation à la créativité et l'innovation...

En remplissant le formulaire ci-dessous, vous recevrez par mail automatisé le dossier complet (compilation des articles sur Disney) agrémenté de photos illustratives ainsi le descriptif des formations proposées.




Auteur de l'article : Brigitte Roujol

Coach et consultante, Brigitte Roujol a trois champs d'études privilégiés, le management de la créativité et l'innovation, l'apport des NTIC dans l'accompagnement du changement et l'actualisation du potentiel humain.

Son profil de coach
Ses coordonnées
Ses autres articles

Son offre de service

Cet article est un extrait d'un des 32 modules de e-learning écrits et médiatisés par Brigitte Roujol pour la société CrossKnowledge, le leader du e-learning en management.

Brigitte Roujol est fondatrice de Coaching Avenue
www.coachingavenue.com
Portail et Annuaire du Coaching Francophone


********************************

Les consultants de Coaching Avenue accompagnent les individus et les organisations en phase de changement ou de développement.

Vous pouvez contacter directement le coach ayant attiré votre attention par ses écrits ou faire une recherche selon vos critères dans l'annuaire.
Cliquez ici pour en savoir plus

Si nécessaire, Coaching Avenue, peut intervenir comme interlocuteur unique pour coordonner une intervention plus complexe d'accompagnement du changement ou vous conseiller dans votre recherche de consultants.
Cliquez ici pour en savoir plus

*********************************