Imprimer

Sérendipité et les hasards heureux

Rédigé par Coaching Avenue Ko-Evolution

Le mot "sérendipité" ("serendipity" en Anglais) a été inventé par un auteur britannique Horace Walpole, en 1754. Il le définissait de la manière suivante : "un don pour découvrir par accident et sagacité des choses non cherchées".

Le Harrap’s Compact Dictionary définit “Serendipity comme “the state of frequently making lucky or beneficial finds.”

Walpole a inventé ce terme à partir d'un conte persan de l’époque, intitulé "les 3 Princes de Serendip" (Serendip est l’ancien nom de Ceylan, Sri-Lanka).


les 3 Princes de Serendip

Il était une fois un roi qui régnait sur le royaume de Sérendip Il avait trois fils qui refusèrent de lui succéder. Le roi se mit en colère et les bannit.

Ils se mirent à voyager à pied à travers le vaste monde afin de découvrir monts et merveilles.

Un jour, alors qu'ils marchaient sur les traces d'un chameau, l'aîné observa que l'herbe sur le bord gauche de la piste était rongée alors que celle du bord droit, qui semblait succulente, avait été épargnée. Il en conclut que le chameau ne voyait que de l'oeil droit.

Le deuxième frère observa sur l'accotement gauche de la route de nombreuses touffes d'herbes mâchées: il pensa qu'il manquait une dent au chameau.

Enfin, le plus jeune, après avoir remarqué qu'une des marques de pas était plus légère que les autres en déduit que ce même chameau boitait de la jambe arrière gauche.

Plus loin, l'aîné vit que sur le côté de la piste, un cortège de fourmis mangeait quelque chose, et que, de l'autre côté un essaim d'abeilles, de mouches et de guêpes suçait une substance transparente et collante. Il en inféra que le chameau était chargé d'un côté de beurre et de l'autre de miel.

Le deuxième fils découvrit des traces indiquant que l'animal s'était accroupi. Il trouva, entre des empreintes de petits pieds, un endroit humide. Il le toucha des doigts et, avant même de les sentir, un désir charnel l'avait saisi. Il en conclut qu'une femme se trouvait sur le chameau.

Et le troisième fils remarqua des traces de mains des deux côtés de l'endroit où elle avait urinée. La femme s'était appuyée à cause du poids de son corps et, pensa-t-il, elle devait être enceinte.

Plus tard les trois frères rencontrèrent un chamelier à qui il manquait un de ses animaux. Parce qu'ils avaient repéré beaucoup d'indices, ils se mirent à plaisanter sur le fait qu'ils avaient vu le chameau. Pour rendre plus crédible cette histoire, ils énumérèrent les sept signes, qui se révélèrent être tous justes.

Inculpés de vol, les trois frères furent jetés en prison. Mais on retrouva le chameau en bonne santé et ils furent libérés.

Alors que les princes voyageaient, ils n'arrêtèrent pas d'aller de découvertes en découvertes, grâce à des accidents de parcours, à des évènements totalement fortuits qu'ils n'attendaient absolument pas... Ayant reçu une éducation sans faille dans toutes les disciplines, ces princes parvenaient toujours à se sortir du pétrin, grâce à leur talent exceptionnel pour l'observation, la déduction et la conclusion, et ce, en toutes occasions.

Après beaucoup d'autres voyages et de nombreuses aventures, ils prirent la succession de leur père à la tête du royaume de Sérendip.


Exemples de sérendipité

La sérendipité désigne donc cette faculté que l'on a de faire des découvertes par accident.

C’est la capacité à pouvoir lire dans des accidents ou des évènements fortuits une source d'inspiration inattendue pour l'objet de sa recherche. C'est l'accident qui va nous donner des pistes de solutions, pour peu que l'on soit suffisamment réceptif pour savoir les accueillir.

Tout comme Christophe Colomb découvrit l'Amérique en cherchant la route occidentale des Indes, de nombreuses grandes découvertes furent le fruit d'un processus de sérendipité.


" Un américain (Goodyear) curieux de science pose par mégarde un morceau de caoutchouc recouvert de fleur de soufre sur un poêle à charbon. Le produit finit par s'enflammer et Goodyear n'a d'autres ressources que de le jeter par la fenêtre dans la neige. Au matin, ramassant l'objet, il constate que le matériau possède une grande élasticité et de surcroi durable. La vulcanisation vient de naître."
(Euréka, Avril 1998, p.66).

Vous connaissez bien d’autres exemples, tels le principe d'Archimède, le principe de champagnisation par Dom Pérignon, la pasteurisation par Pasteur, la pénicilline par A.Fleming, les rayons X par W.Röntgen, le post-it par A.Fry chez 3M, le Coca-Cola, le Viagra. les édulcorants de synthèse, les fameux bonbons les « bêtises de Cambrai » réalisés par un apprenti confiseur de Cambrai. ....


Le décryptage du coach

La sérendipité vous invite à vous laisser surprendre.

- Donnez-vous donc des occasions d’être surpris.

C'est souvent en vous promenant dans les rayonnages d'une librairie ou d'une bibliothèque que vous trouverez des ouvrages intéressants, bien que n'ayant peu de rapport avec vos préoccupations immédiates….

C’est en surfant sur internet sur un sujet particulier que vous trouverez des informations précieuses sur un autre thème qui vous intéresse…

- Vivez les erreurs et les imprévus comme des source de progrès.

Ces erreurs et imprévus remettent en question les habitudes, les certitudes et les normes usuelles.

Demandez-vous donc comment profiter d'une erreur comme Arthur Fry le fit chez 3M en se demandant ce qu'il pouvait faire avec " une-colle- qui-ne-colle-pas ". La réponse étant le Post-it.



Pour en savoir plus :

Three Principles of Serendip: Insight, Chance, and Discovery in Qualitative Research, par Gary Fein and James Deegan



Auteur de l'article :
Brigitte Roujol
pour Coaching Avenue /Ko-Evolution Presse


Brigitte Roujol anime le réseau de consultants www.coachingavenue.com


Les consultants de Coaching Avenue accompagnent les individus et les organisations en phase de changement ou de développement.

Vous cherchez un coach ?

Vous voulez un interlocuteur unique pour coordonner une intervention plus complexe d'accompagnement du changement ?